Temelio t'explique : La Data Second Party

L'univers du Data Marketing, c'est avant tout un lexique bien spécifique, un vocabulaire qui peut rapidement paraître déroutant pour les non-initiés. Chez Temelio nous avons choisi de vous proposer régulièrement une définition qui vous permettra d'en apprendre toujours plus sur l'écosystème de la Data.

C’EST QUOI ?

 

A l’origine, la data second party est une data first party, directement collectée par un annonceur ou un éditeur sur son écosystème online et offline.

Elle devient second party en étant mise à disposition d’un autre acteur. Des données de type socio-démo, transactionnelles et d’autres encore, peuvent ainsi être acquises par la collecte, l’échange voire même l’achat par un annonceur ou éditeur dans le cadre d’un partenariat avec le propriétaire initial de la donnée.

Il s’agit dans de nombreux cas d’annonceurs proposant des produits complémentaires et/ou s’adressant à une cible similaire.

 

POURQUOI ?

 

La data second party vient enrichir et compléter les données propriétaires dont dispose déjà un annonceur ou un éditeur. Elle se différencie fortement de la third party du fait de sa qualité (donnée déterministe) et de la transparence de son origine.

Elle offre de nouvelles perspectives marketing pour un acteur ayant déjà grandement exploité sa data first party. En élargissant son audience et en s’ouvrant à de nouveaux critères de ciblage il pourra significativement améliorer la performance de ses campagnes.

Si nous prenons l’exemple d’un annonceur FMCG, le fait de pouvoir adresser ses consommateurs via des campagnes marketing ciblées grâce à la donnée 2nd party d’un retailer lui ouvrira un nouveau champ des possibles : celui d’une relation personnalisée centrée sur les affinités du client.

 

LES ENJEUX ?

 

La data second-party est aujourd’hui au cœur d’enjeux stratégiques et business.

Afin de faire face à la mainmise des GAFA sur l’écosystème du marketing digital on assiste partout en Europe à la création d’alliances à l’instar de l’UDA (Union Des Annonceurs) et son projet Quality Open Platform. Dans ce cas précis, les annonceurs membres pourront enrichir leurs propres cookies avec des informations complémentaires mises à disposition par les autres marques partenaires.

Depuis un an, les initiatives data se multiplient également dans le secteur retail, et plus particulièrement sur la verticale grande consommation. La solution Data Shopper développée par Temelio a justement pour objectif premier de créer un pont entre les distributeurs et les marques CPG/FMCG, afin de multiplier les synergies autour d’une approche data centric.

 

LE RGPD DANS TOUT ÇA ?

 

La récente mise en application du RGPD, ne présente en aucun cas un frein à l’utilisation de data second party. Les données restent cependant soumises à quelques règles ; L’échange de données nécessite en effet une mise à jour de la politique d’utilisation des données ainsi que l’obtention d’un opt-in explicite de la part des clients.

 

LE POINT PRESSE :

 

Second-party data : De l’expérimentation à l’industrialisation – Fifty-Five

La bataille des données ne fait que commencer – Les clés du digital

La nouvelle ère des Alliances Data : Interview de Grégoire Fremiot, Mediarithmics – Viuz